• La Côte - 1ère partie

    C'est en achetant un deal sur le Site GROUPON, que nous sommes partis le week-end dernier, dans une région d'excellence gastronomique !
    La Côte, un nom mythique pour les amateurs de vin. Un des plus célèbres vignobles du monde. La découverte de cette région est l'occasion de rencontrer ceux qui font vivre les grands crus de Bourgogne, grâce à leur savoir-faire.
      
    DSC07033
     
    Pour ce court séjour, c’est à Aloxe-Corton, entre Beaune et Dijon, en plein cœur du vignoble que LES PAULANDS, hôtel ***, nous a accueilli pour nous faire profiter au mieux de cette région, et nous faire passer un séjour inoubliable.
      
        Les Paulands est installé dans une maison bourgeoise construite dans les années 1750. C’est en 1898 que s’y installe le premier exploitant propriétaire, Négociant Éleveur de vins de Bourgogne.
    Durant la seconde guerre mondiale, l’établissement est réquisitionné. Ce n’est qu’une dizaine d’années plus tard - en 1956 – qu’est inaugurée la partie Hôtel des Paulands .
    En 2001, dans le but d’offrir une restauration gastronomique à la clientèle, l’actuel dirigeant, Christophe Fasquel, entreprend d’importants travaux, dont l’installation d’une cuisine entièrement remise à neuf. Entouré d’une dizaine de collaborateurs, il développe en permanence son entreprise pour en faire « un univers de plaisirs ».
      
       Les Paulands est devenu un établissement renommé en Côte d’Or, avec le souhait toujours aussi présent de proposer le meilleur du terroir bourguignon.
    Aujourd’hui, il vend et expédie à ses clients en France, en Europe et dans le monde, quelques 50 000 bouteilles par an, à travers 40 appellations.
                 
    DSC07041
    DSC07043DSC07046
      
    Une dégustation au cellier & vente de vins. Monsieur s'est fait plaisir avec un CORTON CHARLEMAGNE et du ALOXE CORTON 1er cru "Les Vercots".
     
    DSC07059.JPGDSC07064.JPGDSC07066.JPG
     
          Au dîner, une cuisine inventive et des saveurs du terroir, accompagnée d'une bouteille de MEURSAULT.    
     
    A notre réveil, le dimanche matin, il avait neigé !!!
    Un copieux petit-déjeuner... et une bouteille ALOXE CORTON "Les Paulands" offerte à notre départ.
     
    DSC07070.JPGDSC07077.JPG     
                 
    Nous avons fait notre première halte avec le soleil, le samedi, à Beaune, au coeur du vignoble bourguignon, dans cette prestigieuse ville du vin et d'art incomparable. Son splendide hôtel-Dieu, sa collégiale Notre-Dame, ses maisons à colombages, sa ceinture de remparts dont les bastions abritent des caves...
     
    L'hôtel-Dieu
     
    L’histoire des Hospices de Beaune a commencé en 1443 par la volonté de Nicolas Rolin et Guigone de Salins de construire un hôpital : l’Hôtel-Dieu. Les fondateurs ont fait œuvre de charité et acte de mécénat, instituant ainsi une tradition qui a permis aux Hospices de Beaune de traverser l’histoire dans des conditions exceptionnelles. Aujourd’hui, la mission se perpétue. Les Hospices Civils de Beaune accueillent les patients au Centre Hospitalier Philippe le Bon, reçoivent aussi les personnes âgées dans les maisons de retraite de la Charité et de l’Hôtel-Dieu et les pensionnaires invalides au Centre Nicolas Rolin. Les plus démunis trouvent un réconfort à l’Antenne d’Accueil Médicale. Soucieux de rester fidèles à leurs fondateurs, les Hospices Civils de Beaune utilisent les fruits de l’activité touristique dégagée par l’Hôtel-Dieu, monument historique emblématique de la Bourgogne, et les revenus que procure la Vente des Vins des Hospices de Beaune, pour améliorer la qualité des soins et de l’hébergement et entretenir leur patrimoine.
     
      DSC06742 
     
    Sa vaste et haute toitute d'ardoise est le principal élément décoratif de cette sobre façade. Avec ses lucarnes, ses girouettes, ses fins pinacles et sa dentelle de plomb, elle est d'une parfaite élégance.
     
       DSC06743DSC06726
     
    Au centre une flèche aiguë (50 m du sol) fuse vers le ciel. Le porche d'entrée est surmonté d'un auvent dont les trois pignons d'ardoise à pendentifs se terminent en pinacles ouvragés.
     
      DSC06728  DSC06727DSC06757   
     
    Les girouettes portent différents blasons. Sur la porte aux beaux ventaux, on remarque le guichet de fer forgé aux pointes acérés et le heurtoir datants du 15°siècle.
     
    DSC06758.JPG
     
    Construit sur des dépendances au XVIIè siècle, le bâtiment avec son imposante toiture d'ardoise et ses épis de faîtage dorés à la feuille ne dépare pas avec l'ensemble.
     
    DSC06752 
     
    Nous entrons dans la cour d'honneur, entourée d'un ensemble de bâtiments à la fois gai, intime et cossu, plutôt " logis de prince qu'hospital de pauvres ".
    Les ailes sont surmontées d'une magnifique toiture en tuiles vernisées.
     
    DSC06756
     
    Cette parure multicolore, ponctuée de tourelles est percée d'une double rangée de lucarnes et hérissée de girouettes armoriées et d'épis de plomb ouvragés.
     
    DSC06749DSC06748
     
    Une galerie à pans de bois, desservant le 1er étage, repose sur de légères colonnettes de pierre formant le cloître.
     
    DSC06774.JPGDSC06759.JPG
     
    Le vieux puits de fer forgé avec sa margelle de pierre complète cet ensemble.
     
    A l'intérieur, nous découvrons la Grand-Salle ou " chambre des  pôvres " aux dimensions impressionnantes. 50 m de long, 14 m de large et 16 m de haut. Elle a conservé une magnifique voûte en carène de navire renversée, dont les longues poutres sont comme avalées par des dragons symbolisant l'enfer.
     
    DSC06763.JPGDSC06764.JPGDSC06767.JPGDSC06772.JPG
     
    28 lits à colonnes y sont impéccablement allignés.
     
    DSC06761.JPGDSC06770
     
    Une simple cloison de style flamboyant séparait la chapelle de la Grand-Salle permettant ainsi aux malades de suivre les offices.
       
    La Salle St-Hugues a été réaménagée dans son décor du XVIIème siècle, les lits étant ceux en usage à la fin du XIXème siècle.
     
    DSC06775
       
    Les peintures murales d'Isaac Moillon représentent neuf miracles du Christ, ainsi que Saint-Hugues.
     
    DSC06778
       
    La cuisine.
     
    DSC06792.JPGDSC06793.JPG
       
    La pharmacie avec un grand mortier (1760) dans la première salle et une superbe collection de pots en faïence du XVIIIème siècle dans la deuxième.
     
    DSC06799DSC06805DSC06806DSC06803
       
    La visite se termine avec l'exposition de tapisseries, d'objets, de coffres gothiques et d'une fontaine.
     
    DSC06823.JPG
    DSC06825.JPGDSC06835.JPGDSC06838.JPG
     
    La suite de notre séjour, dans un prochain article... 
     
    « Terrine de lapin aux fruits secsDos de cabillaud aux raisins en papillote »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    21
    Mercredi 19 Décembre 2012 à 14:25
    le cahier de recette

    Je te remercie Cendrine. Nous étions comblés. Nous adorons être ensemble, l'un sans l'autre, il nous manque quelque chose. Et si j'ai pu t'apporter un peu de rêve, je suis ravie. Je t'embrasse.

    20
    Mercredi 19 Décembre 2012 à 00:31
    Cendrine
    Bonsoir Patricia,
    C'est une superbe promenade dans laquelle je me suis plongée grâce à toi.
    Merci beaucoup pour ce florilège de photos très réussies.Les couleurs sont magnifiques, les saveurs gourmandes étaient aussi au rendez-vous. Les amoureux ont dû être ravis!
    Gros bisous et une belle nuit
    Cendrine
    19
    Mardi 18 Décembre 2012 à 22:07
    le cahier de recette

    Oui, je suis incorrigible !! Je guette le moindre détail... Je te souhaite aussi de bonnes fêtes. Bises, Patricia

    18
    Mardi 18 Décembre 2012 à 21:33
    Michel89
    Joli reportage! Je vois que tu as bien "mitraillé". Que de beaux souvenirs. Passez de bonnes fêtes et à bientôt! Michel
    17
    Lundi 10 Décembre 2012 à 08:43
    Missfroufrou
    Merci pour ces belles images, j'y suis allée en 1983 faire un rallye moto ... inoubliable.
    Amitiés - Suzelle
    16
    Dimanche 9 Décembre 2012 à 12:39
    Les Gourmandises de
    Wouhaaaaa c'est magnifique, tes photos sont très belles !!!
    Merci beaucoup de ce partage :)
    15
    Kri
    Samedi 8 Décembre 2012 à 22:01
    Kri
    Magnifique présentation, tu m'as fait revivre de bons souvenirs
    14
    Jeudi 6 Décembre 2012 à 16:56
    Méline
    Merci à toi Patricia, le temps d'un article, je me suis retrouvée chez moi et bravo pour ces détails alléchants et superbes... Corton Charlemagne... rien que ça ! sublime !!
    Je te souhaite une très belle fin de journée, bises
    Jacqueline
    13
    Jeudi 6 Décembre 2012 à 01:29
    tres belles photos et séjour fort sympa , bise
    12
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 21:35
    sandra
    tu nous fais partager tes belles aventures à bientot
    11
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 20:40
    ghislaine
    as tu eu mon mail ?? bonne soirée. bises.
    10
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 18:48
    Messergaster
    oh il avait l'air bien ton sejour.. jolies les photos avec la neige!
    9
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 18:19
    le cahier de recette

    Je suis ravie de te faire ce plaisir ! Difficile de choisir quelles photos plublier. j'en ai fait 500.

    Tout est magnifique ! Je me penche déjà sur la suite. Bisous.

    8
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 18:17
    le cahier de recette

    Je connais Sancerre et pouilly... Nous ne sommes pas loin. De très bons vins aussi. Bisous

    7
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 18:16
    le cahier de recette

    Moi, je suis à côté d'auxerre, donc 1h15 de Beaune. Un we à deux, cela fait du bien. Nos enfants sont grands, plus qu'une de 17 ans à la maison. On oublie la vie quotidienne et le boulot. Que du plaisir!!! Bisous

    6
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 17:57
    choupette82
    Quel beau week-end, c'est sympa de changer d'air de temps en temps, merci pour ce beau reportage ! bisous
    5
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 17:54
    ghislaine
    Un super week end je vois.je connais Beaune et ses hospices, c'est une belle région que la bourgogne. je ne bois que très peu de vin et je préfère le bordeaux!!! je suis d'une région viticole'sancerre, poully, menetou salon' bises et bonne soirée à toi.
    4
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 17:39
    noviceencuisine
    Wahouu une belle balade, que c'est bon de se ressourcer des fois et ca fait aussi du bien de rentrer chez soi ^^
    c'est pas trés loin de chez moi cet endroit enfin 1h je crois ^^
    3
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 17:25
    HELENE
    de bien belles photos
    biz et merci helene
    2
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 16:39
    Colette
    Merci, merci !!!! c'est splendide !!! je ne sais que regarder tellement c'est beau entre, les vins, les dragons avaleurs, les tuiles vernissées, l'incroyable cuisine............. Dans la grande salle aux lits alignés, je retiens un aspect de beauté et j'en oublie que pourtant elle a dû voir bien des misères !.....................Bisous Patricia !
    1
    Mercredi 5 Décembre 2012 à 16:39
    corinnette
    merci pour cette magnifique visite dans une très belle région
    bonne fin de journée
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :