• En visitant le blog  d'Amandine, je suis restée en admiration sur ses baguettes !

     

    Sitôt vues, sitôt faites !

     

    Elles sont sublimes, ne cherchez pas chez le boulanger, essayez et adoptez les pour le goûter ou le petit-déjeuner...

     

     

    DSC00988.JPG

    Ingrédients

     

    12 cl d'eau

    16 cl de lait

    60 gr de beurre

    1,5 cc de sel

    50 gr de sucre en poudre

    450 gr de farine

    1 sachet de levure boulangère sèche

     

    Mettre les ingrédients dans la cuve de la MAP en commençant par les liquides, le beurre, le sel, la farine, le sucre et la levure.

    Mettre en marche sur le programme " pâte ".

    Vérifier la texture après 5 min de pétrissage. Ajouter si besoin de la farine ou du lait.

    Diviser la pâte en quatre dès la fin du programme et façonner des baguettes à partir de rectangles.

    Grigner sur la longueur ou entailler aux ciseaux.

    Enfourner 20 à 25 min à 180°C.


    3 commentaires
  • Une bonne approche de ceux que j'ai l'habitude de manger au restaurant chinois.

     

    Ingrédients pour 20 petits

     

    20 galettes de riz

    200 gr d'échine de porc

    12 gr de champignons noirs

    50 gr de vermicelles de soja

    125 gr de pousses de soja

    1 carotte rapée

    2 oeufs

    1/2 bouquet de coriandre

    1/2 gousse d'ail écrasée

    4 cs de sauce soja

    4 cc de nuöc-màm

     

    Pour la sauce

    3 cs de vinaigre de cidre

    1 cs de sucre

    1/2 carotte

    1 cc de nuöc-màm

    10 cl d'eau

     

    DSC00959.JPG

     

    Mettre les champignons à tremper dans l'eau chaude.

    Cuire 1 min les pousses de soja dans de l'eau bouillante salée. Egoutter et rafraîchir sous l'eau froide.

    Cuire 4 min les vermicelles de soja dans de l'eau bouillante, mais hors du feu. Rincer dans une passoire sous l'eau froide.

    Hacher la viande.

    Egoutter les champignons. Emincer les, ainsi que les pousses de soja et les vermicelles.

    Réunir dans un saladier tous les ingrédients. Mélanger longuement et laisser macérer 1 heure au frais.

     

    Verser dans un plat creux de l'eau chaude (50°C).

    Sur le plan de travail, étaler un torchon plié en deux.

    Tremper au fur et à mesure 1 feuille de riz quelques secondes pour la ramollir.

    La sortir à deux mains et l'étendre sur le torchon.

    En bas de la feuille, déposer 1 cs de farce.

    Replier les cotés latéraux, l'un sur l'autre. En partant du bas rouler la bande verticale pour enfermer la farce.

    Lorsque tous les rouleaux sont finis. Cuire dans une friture 4 à 5 min en les retournant régulièrement.

    Egoutter sur du papier absorbant.

     

    Servir chaud et deguster entourer d'une feuille de salade et de feuilles de menthe, puis tremper dans la sauce.

     


    2 commentaires
  • Recette rapportée du Périgord, entre clafoutis et flan.

     

    DSC00938

     

    Ingrédients

     

    60 gr de farine

    100 gr de sucre

    75 cl de lait tiède

    3 oeufs

    300 gr de pommes reinette

    50 gr de beurre

    2 sachets de sucre vanillé

    Sucre glace

    1 pincée de sel

     

    Verser la farine, le sucre et le sel dans un bol.

    Ajouter les oeufs un à un, en mélangeant soigneusement pour éviter les grumeaux.

    Délayer avec le lait.

    Beurrer largement un plat.

    Peler et émincer finement les pommes.

    Disposer les dans le plats. Saupoudrer de sucre vanillé et parsemer de petits morceaux de beurre.

    Verser la pâte dessus.

    Enfourner 30 min à four préchauffé à 220°C.

    Déguster tiède saupoudré de sucre glace.


    2 commentaires
  • Pour changer du traditionnel plateau, croustillant et fondant !
     
    Ingrédients pour 4 personnes
     

    Croustillant de Vieux Chambolle

     
    1 Vieux Chambolle affiné au Marc de Bourgogne
    2 feuilles de brick
    Mesclun
    Vinaigre balsamique
    Huile d'olive
    Confit de mirabelle au cumin
     
    Couper le fromage en quatre.
    Emballer chaque morceau dans 1/2 feuille de brick.
    Faire dorer quelques minutes dans une poêle avec de l'huile neutre.
    Dresser accompagné de mesclun avec un filet de vinaigre et d'huile, et du confit.
    Servir sans attendre.
     
    J'ai aussi réalisé cette recette avec du Soumaintrain et du confit de fruits secs.

    3 commentaires
  • Pour les amateurs de sucré-salé.
     
    Ingrédients pour 4 personnes
     
    2 magrets de  canard
    8 figues
    4 pommes
    3 cm de racine de gingembre
    1 cs de miel d'acacia
    2 cs de vinaigre de cidre
    60 gr de beurre
    quatre-épices
    Sel, poivre
     
    DSC00934
     
    Laver les fruits. Couper les figues en deux dans la hauteur. Epépiner et couper les pommes en lamelles.
    Peler et émincer finement le gingembre.
    Chauffer le beurre dans une sauteuse, ajouter les fruits, le miel, le gingembre, 1 pincée de quatre-épices, sel et poivre.
    Cuire 6 min à feu doux et à couvert.
    Cuire les magrets 5 min côté peau dans une poêle chaude.
    Les retourner, saler, poivrer, cuire 5 min l'autre côté.
    Réserver entre 2 assiettes.
    Retirer le gras fondu.
    Déglacer la poêle avec le vinaigre.
    Trancher les magrets. Servir napper de sauce et accompagnés des fruits chauds.
     
    DSC00950

    6 commentaires
  •     Accueillis chez des amis, nous avons été gâtés...
    Notre hôte, a cuisiné comme un chef !
    Fan de Doria , il nous a servi :
     
    Les oeufs pochés au fromage de chèvre miel au thym sur muffins anglais,
    Un dos de cabillaud sur tartelette de fenouil,
    Des noix de saint-jacques aux douces saveurs exotiques,
    Le gâteau à l'ananas et noix de coco.
    Ecrasée de pêches menthe bergamote et meringue.
    Ses conserves personnelles, du foie gras et du confits de canard.
     
    Nous avons visité deux très belles villes,
     
    Angers , ville d'arts et d'histoire, capitale de l'Anjou. 
     
    Son Château du XIIIème siècle, l'une des forteresses, les mieux conservées de France.
     17 tours, de sompteux jardins, il vous parle du roi René,
         
    DSC00789.JPGDSC00791.JPG
    DSC00861.JPGDSC00793DSC00802
     DSC00859.JPGDSC00855.JPGDSC00846
     
    le Musée des Beaux-Arts évoque les liciers (ceux qui effectuent le travail en tapisserie).
     
    DSC00847.JPG  
    DSC00838 DSC00849DSC00844
     
    la Tour-Clocher de l'Abbaye Saint-Aubin (54 mètre de hauteur), petite forteresse avec meurtrières et puits.
     
    DSC00832DSC00833 DSC00852
     
    la Cathédrale Saint-Maurice au style gothique,
    avec sa nef unique,
    la galerie des personnages représentant des chevaliers, compagnons de St-Maurice à la base des deux tours sumontées de flèches.
     
    DSC00808 DSC00812
    DSC00814DSC00817DSC00816
     
    la Maison d'Adam,
    dressée dans le coeur historique de la ville constitue un des sites incontournables d'Angers. 
    Ce témoignage architectural du patrimoine médiéval qui fût construit à la fin du XVème siècle accueille aujourd'hui, la Maison des Artisans. 
      
    DSC00825
    DSC00829DSC00830DSC00831
     
    Adam, Eve, arbre de vie
     
    ...ooOoo...
     
    Durtal, née sur un promontoire, à la croisée des routes et d'une rivière riante, aux rives harmonieuses et paisibles, le Loir.
     
    Son pont actuel construit en 1750, allie élégance et résistance avec ses cinq arches en grés de pays.
     
     DSC00867DSC00912  
    DSC00869 
     
    La tour du lavoir, autrefois tour de guet.
         
    DSC00875DSC00920
     
    Son château royal.
     
    DSC00877  
     
    Cette redoutable forteresse protégeait Angers.
    Sa construction initiale du XIème siècle va se tranformer au cours des âges pour devenir ce sompteux palais des XV, XVI et XVIIème siècle,
    qu'aimaient fréquenter les rois de France.
     
    DSC00897DSC00900 
    DSC00880DSC00891
     
    Véritable leçon d'architecture, le fier château des comtes d'Anjou protège toujours la ville de Durtal, blottie sous ses murailles.
     
    DSC00916   
     
    DSC00894DSC00903
     
    Deux jours de pur bonheur ! Merci aux nouveaux Seichois...

    6 commentaires
  • Idéale pour terminer un repas en toute légèreté !
     
    DSC00954
     
    Ingrédients pour 4 verrines
     
    30 cl de coulis de framboise
    2 feuilles de gélatine
    20 cl de crème liquide
    15 cl de lait
    75 gr de chocolat blanc
     4 flûtes à la framboise
    Feuilles de menthe
     
    Mettre le coulis dans une casserole avec 6 cs d'eau et porter à ébullition.
    Hors du feu ajouter une feuille de gélatine préalablement ramollie dans l'eau froide.
    Mélanger jusqu'à complète dissolution.
    Verser dans 4 verrines maintenues penchées (calées dans une boîte à oeufs).
    Placer au frais pour que la gelée prenne.
    Verser la crème, le lait, le chocolat dans une casserole et porter à ébullition.
    Ajouter une feuille de gélatine.
    Verser dans les verrines remises à plat.
    Placer au frais au moins 4 heures avant de servir.
     
    DSC00956
     
    La difficulté de cette recette réside dans la prise de la gelée de framboise qui est longue. J'ai donc fini par placer les verrines au congélateur pour que la préparation ne tombe pas au fond à la remise à plat.

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires